Déménager avec son Shiba Inu

Nous avons déménagé deux fois avec Jun. La première fois alors qu’il avait 6 mois et la deuxième alors qu’il avait 2 ans.

Le premier déménagement est arrivé très vite car nous vivions dans un studio à trois et c’était un peu petit, le second n’était pas vraiment voulu mais un dégât dans notre appartement non réparé pendant plus de 6 mois (et qui empirait) nous a convaincu de partir même si nous adorions cet appart.

Nous avons mis en places quelques techniques pour que ces déménagements ne soient pas trop brutaux pour notre petit Shiba Inu.

La base, c’est d’éviter de le stresser avant le Jour J !

shiba inu dans litSi vous avez un budget confortable et que vous en profitez pour faire appel à des professionnels, ça vous permettra de les laisser emballer et débarrasser vos affaires. Vous n’aurez qu’à confier votre chien à un proche qu’il connaît bien pour la journée.

Si, comme la plupart des gens, vous prévoyez de faire vos cartons vous-même, quoi de mieux pour éviter le stress que de se préparer à l’avance ? Organisez-vous le plus tôt possible pour prendre le temps de faire vos cartons sans retourner toute la maison en quelques jours. Commencez par les pièces qu’il côtoie le moins et allez-y tranquillement car il ressentira votre stress.

Petit détail : si comme beaucoup d’autres chiens votre boubou a la phobie des valises car elles riment avec vacances et donc être gardé loin de vous, ne les utilisez pas pour y ranger des affaire ou alors faites le sans le laisser en être témoin. Quoi que vous fassiez votre déménagement va le chambouler autant éviter d’en rajouter.

L’éloigner le Jour J.

Deux options s’offrent à vous pour prendre soin de son petit coeur le Jour du déménagement.

  1. Lui trouver un foyer d’accueil, de préférence chez quelqu’un qu’il connait bien afin de ne pas être trop perdu. Si vous avez l’habitude de le faire garder par quelqu’un lorsque vous voyagez, ce sera votre première piste car il connaitra la maison. Sinon, un ami ou un parent qu’il voit souvent et qu’il apprécie sera une bonne alternative.
  2. L’isoler dans une pièce de la maison, vidée au préalable, avec des éléments le rassurant : son panier (surtout pas fraichement lavé), ses jouets, ses croquettes, de l’eau… Il sera difficilement isolé du bruit mais ça lui évitera d’être témoin du remue ménage et également qu’il en profite pour partir en balade… Vous n’avez vraiment pas besoin de ça !

Lui donner des repères dans votre nouveau foyer

Si la distance et le timing vous en donne l’opportunité, faites-lui visiter avant de déménager. Lors de notre premier déménagement c’était impossible mais pour le second, dans la même ville, j’ai profité des 3 ou 4 journées de grand ménage dans la nouvelle maison pour le prendre avec moi. Comme nous avions deux paniers j’en ai emmené un qui a trouvé sa place dans la nouvelle maison. L’avantage de ce changement c’est qu’il découvrait les joies du nouveau jardin, même si nous étions en hiver j’ai laissé les baies virées ouvertes pour qu’il puisse explorer sa nouvelle maison à volonté (jusqu’à ce que je passe au lavage du sol, bien sûr), s’habituer, laisser son odeur tout en retrouvant ses repères le soir.

Si vous ne pouvez pas lui faire visiter les lieux avant le déménagement, il y a quand même des petites techniques qui aident à lui donner des repères et elles sont surtout basées sur les odeurs.

Trouvez une place au calme pour l’installer, ce ne sera peut-être pas sa place définitive dans la maison mais laissez-lui l’opportunité de se mettre à l’écart. Là, je parle surtout des Shiba Inu qui sont réputés très indépendants, si vous avez un pot de colle qui demande toujours à être sur vos genoux alors installez-le prêt de vous, prêt du canapé, prêt de votre lit… Adaptez selon ses besoins.

Une bonne technique souvent donnée, si vous laisser votre chient entrer dans votre chambre, c’est de ne pas changer vos draps et de garder la parure que vous aviez la semaine avant le déménagement, une semaine après. Je sais, on a tous l’habitude de changer ses draps au moins une fois par semaine mais pour cette fois je vous conseille de faire un effort. Si ça vous répugne vraiment vous pouvez tricher en les changeant 4-5 jours avant et 4-5 jours après.

Si vous avez des tapis, s’il a plusieurs paniers, faites de même. Attendez qu’il ait bien pris ses repères dans votre nouveau foyer pour faire votre grand ménage, il appréciera de retrouver des odeurs connues dans ce lieu inconnu.

Si vous ressentez que votre chien est vraiment anxieux, vous pouvez tester les hormones calmantes souvent utiliser pour voyager ou lorsqu’on accueille un chiot. Le plus adapté dans ce cas sera le diffuseur à brancher près de son panier.

Ne le stimulez pas trop dans les premiers jours dans votre nouveau chez-vous. Laissez-le découvrir les lieux à son rythme et ne négligez pas sa routine. Même si vous avez très envie d’en finir avec ces cartons et de vous sentir enfin chez voux, continuez de fonctionner selon le rythme qu’il connait : promenades, repas, moments de câlins et de jeux ne doivent pas également changer, du moins pas à cette période.

Le plus important, c’est vous

Toutes ces techniques pour faire passer la chose en douceur ne vous remplaceront pas. Un chien équilibré et qui a une bonne relation de confiance avec son maitre ne sera pas chamboulé trop longtemps par ce genre de changements tant qu’il sait qu’il peut compter sur vous.

Evitez de trop chercher à le rassurer car un changement dans votre comportement risque de lui confirmer qu’il devrait réagir face à cette nouvelle situation.

Si malgré tout cela votre chien se rend malade, n’hésitez pas à consulter un éducateur canin pour qu’il vous accompagne.